pers

Il y peu, je discutais avec une de mes plus fidèles lectrices lorsqu’elle me demanda si mon personnage principal, Anne, c’était moi.

La Forteresse de l’Autre Monde est mon troisième roman publié. Dans aucun des trois, celui-ci inclus, je ne raconte ma vie. Certes je me sers de mon vécu, de ce que j’ai vu ou entendu, mais également des histoires survenues dans mon entourage  plus ou moins proche, des témoignages relevés dans la rue, les médias, etc…Tout peut servir de matière première à un écrivain pour son travail d’écriture.

J’ai donc rassuré d’emblée ma lectrice – et je tiens à  le faire ici avec vous – non, Anne n’est pas moi. Elle est une création créée à partir d’une réflexion que je me suis faite un jour. La crise de la quarantaine est en train de reculer d’une décennie et de devenir « la crise de la cinquantaine ». J’ai même failli en faire le titre de mon roman.